Découvrez la boutique en ligne de La Poterie de Nesmy
Accueil  >  La poterie de Nesmy  >  L'argile

L'argile

L'argile est le résidu de la décomposition des roches feldspathiques. C'est un banc de pareilles roches, situé entre les communes de Nesmy et de Chaillé-sous-les-Ormeaux, qui au cours de millions d'années, s'est transformé en dépôt d'argile sous l'influence de l'eau, de l'acide carbonique et aussi probablement du fluor.

On le connaît géologiquement sous le nom de "Plateau pourri de Chaillé-sous-les-Ormeaux". Il mesure plusieurs kilomètres de longueur sur quelques milliers de mètres de largeur, le long de la rive droite de l'Yon.
Morcelés par l'érosion, les dépôts atteignent parfois 7 à 8 mètres d'épaisseur. L'oxyde de fer colore en gris bleu les couches profondes. Hyperoxydé (Fe2O3) il teinte en rouge les couches superficielles. La composition de cette argile (analyse chimique) donne en moyenne 18% d'alumine, 69% de silice, 5% d'oxyde de fer, 1,19% d'oxyde de titane. On y trouve également des fondants : potasse, soude, chaux, magnésie, ainsi que des matières organiques.

Argile

Il est facile de comprendre que l'existence de ce banc d'argile, d'excellente qualité et facilement accessible, a fixé depuis des temps très anciens de nombreux potiers (la pièce retrouvée la plus ancienne est le célèbre petit cheval de Nesmy, datant de la deuxième période de l'âge de fer).
Leur histoire est une longue histoire d'hommes dans un contexte d'événements qui les dépassaient bien souvent.